DEFINITION DES PASSIONS

DEFINITIONS DE LA PASSION

pathos (gr) / patior (lat) = fait d’éprouver, de subir, de souffrir (même en allemand : Leidenschaft dérive de leiden, souffrir) >sens étymologique.

1) souffrance physique d’abord ; supplice subi par un martyr ; « la Passion » désignant le récit du supplice du Christ sur la croix dans l’Evangile > sens religieux # salut

2) affection de l’âme par extension ; au XVIème le mot prend le sens de « souffrance torturante provoquée par l’amour » ; pluriel poétique chez Ronsard (« les passions ») en ce sens ; au XVIIème Descartes insiste sur l’opposition passion (ce que le sujet éprouve) / action (ce qu’il fait éprouver à d’autres). Est passionnel l’acte inspiré par la passion (« crime passionnel » 1890 Zola); un « comportement passionnel » est un comportement que l’homme ne maîtrise pas (voir aussi le « passif » des grammairiens) > sens philosophique et moral # action, raison

3) la passion peut aussi signifier le parti pris (« passion partisane », débattre « sans passion ») sens judicatoire # indifférence

4) puis la vive affection que l’on a pour quelque chose (hobby, loisir)  (« avoir la passion de qqchose ») > devenu le sens commun ou doxique le plus courant aujourd’hui. # ennui, dégoût

DONC Le sens moral et philosophique à retenir est celui d’une affection violente, d’un désir obsessionnel qui réorganise toute la pensée voire l’existence de l’individu autour de lui.

Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus