Le suicide de Caton d’Utique

 

Pierre-Narcisse_Guérin_-_La_Mort_de_Caton_d'Utique

La Mort de Caton d’Utique par Pierre-Narcisse Guérin (XIXème)

Après la défaite de Metellus Scipion à Thapsus le 6 avril 46, Caton ne voulut pas « survivre à la liberté » : il s’enferma dans Utique et s’y perça de son épée. On dit qu’avant de se frapper, il lut et médita le Phédon, dialogue où Platon traite de l’immortalité de l’âme. Caton était attaché à la doctrine du stoïcisme qui s’accordait bien avec l’austérité de son caractère.

Selon Plutarque, César le tenait en haute estime et souhaitait lui pardonner et lui laisser la vie sauve, mais il arriva trop tard et lorsqu’il apprit sa mort, il s’écria : « Ô Caton ! je t’envie ta mort, car tu m’as envié de te sauver la vie2. »

Le peuple d’Utique lui fit un tombeau sur la plage où se dressait une statue de Caton à l’époque de Plutarque. (Source : Wikipedia)

Enregistrer

Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus